L’École Nationale du Bâtiment vous propose une formation continue d’architecte d’intérieur pour que vous puissiez apprendre ce métier en étudiant à votre rythme et au calme depuis chez vous.

formation architecte intérieur

Avant toute chose, vous devez considérer cette formation d’architecte d’intérieur pour adulte comme un moyen d’assimiler tous les savoirs et les savoir-faire nécessaires à l’exercice du métier d’architecte d’intérieur pour que ce dernier devienne votre futur quotidien professionnel. La formation que nous avons conçue se veut la plus ouverte que possible de manière à s’adapter à tous les types de public c’est-à-dire aussi bien :

  • que vous sortiez à peine des études et que vous souhaitiez devenir architecte d’intérieur,
  • ou que vous souhaitiez entamer une reconversion professionnelle d’architecte d’intérieur en suivant cette formation continue d’architecte pour adulte de manière à poursuivre votre carrière dans cette autre branche qu’est l’architecture d’intérieur et que vous n’aviez pas choisie initialement.

Notre formation présente trois atouts majeurs pour toutes celles et tous ceux qui ont envie de devenir architecte d’intérieur.

Une formation continue en architecture d’intérieur d’une grande souplesse

Le premier avantage inhérent à la formation d’architecte à distance que nous vous proposons, c’est la très grande souplesse de l’apprentissage. Vous allez en effet pouvoir étudier de chez vous et à votre rythme en fonction de vos impératifs de tous les ordres. Un gage de souplesse conséquent que de ne pas être tenu à des horaires ou un rythme préétabli qui ne correspondrait pas nécessairement à votre mode de vie et / ou vos impératifs.

Là en revanche, cela ne peut pas être plus souple. Vous recevez les livres de cours des différents tomes de votre formation d’architecte d’intérieur à votre domicile et vous les apprenez avant de nous retourner le devoir de fin de module (pour que le professeur puisse vous le retourner encore une fois, mais cette fois-ci noté et annoté pour vous permettre de progresser en fonction des différents points soulevés) et de passer au suivant.

Une école privée d’architecture d’intérieur spécialisée depuis de nombreuses années

Autre avantage considérable de notre établissement pour toutes celles et tous ceux qui sont intéressés par les arts décoratifs, la spécialisation de notre école qui ne vous forme qu’à ça avec les deux métiers de décoratrice / décorateur d’intérieur et d’architecte d’intérieur donc. Un gage de sécurité quant au niveau de spécialisation des contenus pédagogiques, mais aussi des différents échanges que vous pourrez avoir avec l’établissement.

école privée d'architecture d'intérieur

Là où de nombreux centres privés (ou non) de formation par correspondance vous proposent une multiplicité de filières dans lesquelles vous former, nous, à l’ENDB, nous avons fait le choix de toujours rester focalisés sur notre discipline, l’aménagement d’intérieur. Outre la spécialisation des contenus et des échanges que nous avons évoquée juste avant, ce choix d’être uniquement une école privée d’architecture d’intérieur est à nos yeux le meilleur moyen de rester suffisamment à la pointe dans notre discipline. En effet, nous avons beau avoir fait ce choix depuis la création de l’établissement il y a plusieurs années maintenant et en avoir toujours été convaincu, il est pour nous important que vous puissiez vous appuyer sur notre expertise du secteur autant que sur notre expérience de la formation continue à distance pour adulte.

Des études taillées pour le monde professionnel qui s’ensuit

Atout supplémentaire dans la manche de l’Ecole Nationale du Bâtiment pour toutes les personnes qui souhaitent démarrer une formation d’architecte à distance pour pouvoir exercer dans le domaine de l’architecture d’intérieur rapidement à l’issue de celle-ci, son adéquation avec la réalité du terrain telle que vous allez la vivre. Comme nous avons pour habitude de le rappeler tant nous en sommes convaincus au sein de l’établissement, l’une des principales attentes que l’on peut avoir vis-à-vis d’une formation professionnelle, c’est qu’elle nous permette de nous insérer du mieux que possible sur le marché de l’emploi une fois celle-ci terminée.

C’est la raison pour laquelle, pour maximiser les chances que cela puisse se produire, nous avons confié la création de nos contenus pédagogiques à des professionnels du secteur pour qu’ils puissent être représentatifs de ce qu’il se passera après. Le meilleur moyen pour vous de vous sentir dans votre élément par la suite quand il s’agira de mettre en application tous les savoirs et acquis théoriques et pratiques de votre formation d’architecte à distance.

Formation continue d’architecte d’intérieur pour adulte

Avant d’entamer une formation professionnelle de ce type, on peut parfois être amené(e) à se demander si un tel apprentissage est bien pour soi et s’il correspond à la situation dans laquelle on se trouve et celle dans laquelle on a envie de se projeter au regard du parcours qui la précède jusque là. Des questions qui, si elles sont bien légitimes trouvent une seule et unique réponse au sein de l’ENDB pour toutes les personnes qui souhaitent suivre une formation continue d’architecte :

notre enseignement par correspondance d’architecte d’intérieur en formation adulte est ouvert à toutes et à tous à partir du niveau baccalauréat.

Cela signifie donc comme nous l’avons vu plus haut – mais il est toujours préférable de le redire pour les indécis – que la formation s’adresse tout aussi bien à celles et ceux qui sortent de l’adolescence en même temps que de la formation initiale après avoir obtenu leur baccalauréat (quel qu’il soit) qu’à tous les adultes qui souhaitent entamer une reconversion professionnelle comme architecte d’intérieur après avoir choisi une autre voie professionnelle jusque là sachant qu’il est toujours possible de devenir architecte sur le tard.

Architecte d’intérieur formation adulte : programme

  • Module d’apprentissage numéro 0 : mise à niveau
  • Module d’apprentissage numéro 1 : approche du monde de l’architecture
  • Module d’apprentissage numéro 2 : le feng-shui
  • Module d’apprentissage numéro 3 : le dessin
  • Module d’apprentissage numéro 4 : les couleurs
  • Module d’apprentissage numéro 5 : le design
  • Module d’apprentissage numéro 6 : le dessin bâtiment
  • Module d’apprentissage numéro 7 : les styles
  • Module d’apprentissage numéro 8 : les éco-quartiers
  • Module d’apprentissage numéro 9 : les logiciels de l’architecte d’intérieur
  • Module d’apprentissage numéro 10 : histoire de l’architecture
  • Module d’apprentissage numéro 11 : le développement durable
  • Module d’apprentissage numéro 12 : la lumière et l’éclairage
  • Module d’apprentissage numéro 13 : les techniques
  • Module d’apprentissage numéro 14 : les matériaux et le développement

Pourquoi devenir architecte d’intérieur ?

Cette question, nous l’avons déjà abordée sous le prisme des nombreux avantages d’être architecte d’intérieur avec le côté relationnel très développé, les belles perspectives que le métier peut offrir ou encore son côté valorisant à plus d’un titre. Nous pourrions aussi ajouter en ce qui concerne les deux formations auxquelles nous vous préparons à l’École Nationale du Bâtiment que devenir architecte c’est aussi réussir une insertion professionnelle dans les secteurs du bâtiment et du design d’intérieur tout en se donnant la possibilité d’évoluer vers d’autres disciplines dans d’autres secteurs par l’aspect à la fois managérial et relationnel du métier.

Tous les secteurs n’offrent en effet pas cette chance que de pouvoir basculer dans un secteur d’activité radicalement différent par la suite sans devoir suivre une importante remise à niveau et / ou formation adaptée, mais celui de l’architecture d’intérieur, oui. Une aubaine pour pouvoir bénéficier de tremplins attractifs et saisir des opportunités qui pourraient se présenter à vous, c’est aussi ça qui justifie pourquoi devenir architecte d’intérieur et qui mérite de tenter la reconversion professionnelle comme architecte d’intérieur.

reconversion professionnelle architecte interieur

Pour vous accompagner au mieux sachant que nous vous proposons à l’École Nationale du Bâtiment un apprentissage en distanciel, nous vous proposons ci-dessous quelques conseils de manière à ce que votre formation d’architecte d’intérieur par correspondance soit un succès.

Cours par correspondance d’architecte d’intérieur : bien apprendre

Quand on se lance dans l’apprentissage d’un métier comme nous vous le proposons ici avec celui d’architecte d’intérieur on se retrouve en autonomie pour étudier ce qui demande d’adopter une certaine méthodologie de manière à ce que cet enseignement soit couronné de succès.
Dans cet article nous allons voir quelques trucs et astuces pour que votre le contenu de votre formation d’architecte d’intérieur à distance soit assimilé efficacement.

Étudier aux moments opportuns

L’un des gros avantages d’une formation à distance comme celle que nous vous proposons au sein de l’École Nationale du Bâtiment est que vous pouvez étudier aux moments que vous choisissez.

Il vous appartient donc de bien les choisir pour que vous puissiez mieux comprendre et retenir le contenu pédagogique à étudier. Cela peut être le matin ou le soir, cela peut être tous les jours à la même heure ou à l’inverse à un moment qui s’adapte à votre agenda, cela peut être une heure par jour ou plusieurs séances plus longues dans la semaine, c’est à vous de voir, mais il faudra que vous soyez au calme et que vous sentiez que vous êtes dans de bonnes dispositions pour apprendre.

Considérez que c’est un moment à vous et choisissez-le dans la mesure du possible dans un créneau où vous savez qu’a priori vous n’allez pas être dérangé(e).

formation architecte interieur adulte par correspondance

Faites des pauses

S’engager dans des séances d’apprentissage intensives et prolongées nécessite une planification appropriée et une gestion adéquate du temps. Si vous vous trouvez à passer plusieurs heures à étudier, il est crucial de faire des pauses régulières. C’est vivement conseillé et dû au fait qu’il est essentiel de pouvoir s’octroyer des moments de pause pour récupérer et éviter de s’épuiser mentalement. La clé de cette stratégie réside dans la capacité de « couper », c’est-à-dire de prendre une pause pour ensuite pouvoir reprendre avec une efficacité renouvelée. Cette méthode est particulièrement bénéfique lorsque vous vous retrouvez face à un programme dense. Par exemple, si vous étudiez un ouvrage rempli de concepts complexes et de détails importants à retenir, prendre des pauses permet de renouveler votre capacité à absorber et à retenir de nouvelles informations.

En pratique, un modèle efficace à adopter serait de diviser votre temps d’étude en blocs. Vous pouvez commencer par étudier pendant une période de 45 minutes, puis vous accorder une pause de 5 minutes. Ce cycle de travail et de repos devrait ensuite être répété. De cette façon, vous alternez entre des moments d’étude intensifs et des pauses régénératrices, permettant à votre cerveau de se reposer et de traiter les informations que vous avez apprises. Bien entendu, vous constaterez qu’il vous faudra plus de temps pour accomplir par exemple trois heures d’apprentissage puisque, en utilisant la technique décrite ci-dessus, il vous faudrait environ 3h15 pour terminer 3 heures d’étude effective. Cependant, ce temps supplémentaire est un investissement plutôt qu’un coût. Non seulement vous vous sentirez moins épuisé(e), mais votre performance au cours de ces trois heures d’apprentissage sera assurément meilleure.

Prenez des notes

Même si vous dévorez le contenu de vos livres de cours, prenez tout de même quelques instants pour prendre des notes sur les notions importantes et les choses que vous n’êtes pas sûr(e) d’avoir parfaitement comprises. Prenez aussi des notes sur toutes les choses qui demandent des recherches complémentaires et qui gagneront à être creusées, mais faites-le idéalement à un autre moment car la présence d’un ordinateur au moment où vous êtes en train d’étudier pourrait bien vous distraire plus que de vous aider à avancer.

Attention toutefois, si la présence d’un ordinateur au moment de vous concentrer ne sera pas toujours opportune, vous en aurez aussi bien sûr pleinement besoin pour effectuer vos recherches, éventuellement y créer aussi sous forme numérique vos mémos ou fiches (nous y reviendrons plus bas) ou encore tester les logiciels que vous devrez maîtriser par la suite.

Fixez-vous des objectifs

Pour conserver une motivation constante, fixez-vous des objectifs en matière d’avancement et de livres de cours terminés en fonction de vos créneaux horaires disponibles. Gardez en tête la perspective d’exercer ce métier aux nombreux avantages à l’issue de votre formation professionnelle d’architecte d’intérieur et prenez le temps aussi de revenir sur les remarques effectuées par le professeur lors de la correction de chaque devoir pour, même si vous passez à un autre tome, progresser sur les points que vous avez abordés.

étudier objectifs d'apprentissage

Faire des fiches récapitulatives

L’élaboration de fiches récapitulatives pour chaque livre de cours, soulignant les éléments les plus importants, peut constituer une stratégie d’apprentissage efficace. Cette méthode aide à organiser les connaissances de manière plus accessible et cohérente. En effet, une telle approche permet de réviser les points clés de chaque matière de manière à la fois facile et rapide, ce qui est particulièrement précieux lorsqu’il est nécessaire de revoir ces informations dans le futur. C’est un moyen pratique de condenser l’information, de faciliter la mémorisation et de permettre un retour rapide sur les détails importants.

Cependant, pour que cette technique soit véritablement fructueuse, il est essentiel d’adopter une approche sélective. Il est impératif de comprendre que la totalité du contenu de vos livres de cours ne peut pas et ne doit pas être consignée dans vos fiches. Le vrai défi réside dans l’identification des idées centrales, des théories clés, des faits significatifs et des détails qui ont une importance réelle dans le contexte de votre cours.

Pour ce faire, vous devez trouver une méthode qui vous permettra de distinguer et de consigner ces grandes lignes. Il peut s’agir de l’utilisation de surligneurs de différentes couleurs, d’annotations dans les marges ou même de diagrammes et de graphiques. Quelle que soit la méthode que vous choisissez, l’objectif reste le même : il s’agit d’aider votre cerveau à se remémorer l’essentiel du contenu de chaque livre. En fin de compte, ces fiches ne sont pas de simples résumés, mais des outils personnalisés pour renforcer votre compréhension et votre rétention de l’information cruciale contenue dans chaque livre de cours.